Pont de Salamanque - Étudier à l'Étranger - Espagne
Université de Salamanque - Étudier en Espagne
Plaza Mayor - Salamanque - Étudier à l'Étranger

Information Générale sur Salamanque

Située au nord-ouest de la péninsule ibérique, la ville de Salamanque est un emblème historique de l’Espagne. En effet, la ville abrite la plus ancienne université d’Espagne, l’Universidad de Salamanca. Malgré toute son histoire, un esprit jeune et animé entoure tout les lieux historiques de la ville, notamment apporté par les 30000 étudiants présents à Salamanque. Ville prestigieuse pour son savoir, elle l’est également pour sa beauté. En 1988, la vieille ville est déclarée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. De plus, avec tous ses types de boutiques et restaurants, Salamanque est à apprécier de jour comme de nuit.

 

Que voir ? Que faire ?

Sort By: Direction:
  • « Ciudad Rodrigo »

    Avec des traces de l’âge de Pierre et de Bronze ainsi que de la civilisation Romaine, il semble que le temps se soit arrêté à Ciudad Rodrigo. L’emblème de la ville, les « Trois Colonnes » en sont le témoignage. Déclaré Ensemble Historico-Artistique en 1944, le château et ses tours construits au XIVème siècle sont devenus des lieux immanquables. Lors des fêtes locales, comme le « Carnaval du Taureau » et « La Charradda », la musique et la tradition se fondent dans ce décor unique. 
  • L’Alberca

    On a l’impression que le temps s’y est arrêté. Le village d’Alberca en Espagne est unique en son genre ; c’est la première population rurale nommée Monument Historique National. Comme dans tout village d’antan, dans village d’Alberca, les activités sociales se déroulent surtout sur la grande place (Plaza Mayor) du village. De plus, beaucoup d’habitants suivent encore les traditions ancestrales. Parmi les monuments d’Alberca, on peut voir l’Ermita del Humilladero (Ermitage de l’Humilladero), l’Ermita de San Blas (l’Ermitage de San Blas) ou l’église de l’Anunciación.
  • Sierra de Francia

    Constitué de nombreuses routes et villages, la « Sierra de Francia » est un lieu particulier aux abords de Salamanque. Parmi les villages que l’on peut y trouver, San Martín del Castañar se démarque au mois d’août par ses fêtes locales et par son environnement qui vous transporte à l’époque romaine ; ou encore Miranda del Castañar et son château du XVème siècle. Quoi qu’il arrive n’oubliez pas de faire de la randonnée dans ces montagnes. Vous découvrirez comment était la vie des habitants des siècles passés.
  • Vía de la Plata

    Route romaine qui lie Mérida (Estrémadure) à Astorga (Castille-et-León), c’est la route préférée des pèlerins en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle. Il est possible, lors de son trajet, de contempler des œuvres romaines en plus de zones naturelles saisissantes. Sur le chemin n’oubliez pas de faire étape à « El cubo de la tierra del vino » (le seau de la terre du vin), un petit village connu pour ses rues remplies de fleurs et pour ses caves (bodegas) creusées, où sont élaborés des vins familiaux.
  • Sierra de Béjar – La Covatilla

    Pour les amoureux de neige, la « Sierra de Bejar », zone de montagne la plus visitée dans la « Sierra de Gredos », est le lieu idéal. Vous y trouverez « La Covatilla », une station de ski très populaire pour les pratiquants de sport d’hiver ; mais aussi de nombreuses boutiques et cafétérias. En résumé, un endroit parfait pour passer un magnifique jour d’hiver.
  • Musée Taurin de Salamanque

    Inauguré en 1993, ce musée est devenu, grâce à des objets apportés par des professionnels du secteur ou par des particuliers, un reflet de la tradition taurine de la province de Salamanque. En son sein, des galas et diverses activités y sont organisés afin de diffuser le patrimoine de cette activité.
  • Maison des Docteurs de la Reine

    Détenant son nom pour avoir appartenue au docteur de la reine catholique et sa fille, la maison des docteurs de la reine a été déclarée Monument Historico-artistique en 1921. Deux siècles plus tard, elle est devenue le Musée de Salamanque. A l’intérieur, on peut y contempler des peintures flamandes et hollandaises. Parmi celles-ci, on peut souligner, « El descendimiento » de Luis Morales et « San Andrés » de Juan de Flandes.
  • Centre Documentaire de la Mémoire Historique

    À l’origine hôpital de nouveau-nés qui à vu naître la garde du Général Franco, cette édifice de style Baroque est aujourd’hui un centre documentaire. Ce centre occupe deux fonctions : faciliter la consultation d’archives publiques de la Guerre Civile aux citoyens et conserver et diffuser l’un des patrimoines historiques les plus importants d’Espagne.
  • Musée d’Histoire de l’Automobile

    Pour les amoureux de moteurs, le premier musée automobile avec un accès public, est un endroit immanquable. Avec sa collection constituée par la Direction Générale de Circulation et des archives bibliographiques, elle montre l’évolution de l’automobile, de la première conception au Ier siècle av. J-C jusqu’au futur.
  • Musée de Unamuno

    Ville littéraire, Salamanque abrite le Musée de Unamuno. Il est situé dans le domicile de l’écrivain et philosophe Miguel de Unamuno alors qu’il travaillait comme Directeur de l’Université de Salamanque (1900-1914). Ce musée conserve une partie du patrimoine culturel, partagé entre le musée et la bibliothèque. De plus, de nombreuses activités sont réalisées pour rendre visible l’héritage de l’un des illustres hommes de l’Histoire d’Espagne.
  • La Maison Lis

    Petit palais de style Moderne avec une décoration Art Nouveau, du fait qu’elle fût construite au début du XXème siècle, la Maison Lis était une résidence jusqu’en 1981. Elle devint propriété de la mairie de Salamanque, qui l’a converti en musée. Le Musée d’Art Nouveau et d’Art Déco, compte aujourd’hui, entre autres, une énorme collection d’arts décoratifs (verres, chryséléphantin et bronze), ainsi que la plus grande collection de poupées du monde.
  • L’Ofertorio

    Célébrée dans la province de Salamanque, l’ « Ofertorio » est une grande fête traditionnelle qui se déroule chaque fois le 15 août. Sur chaque grande place de chaque village, les habitants rendent hommage à la Vierge de l’Assomption à travers des offrandes et des danses. L’un des éléments importants de la fête reste les vêtements des participants. Le jour suivant se célèbre La Loa. Pendant cette journée, tout le monde se déguise en ange ou démon afin de représenter la lutte entre le bien et le mal. Toute fête religieuse est importante pour connaitre l’histoire d’une ville. L’Ofertorio, vous en apprendra beaucoup sur Salamanque.
  • Corpus Christi 

    Le Corpus Christi est une fête religieuse célébré dans tout le pays. Cependant, un village de Salamanque, Béjar, le lie à la tradition des Hombres de Musgos (les hommes couverts de mousse). Cette tradition se base sur la reconquête par les chrétiens de localités prises par les musulmans. L’histoire raconte que ces hommes étaient couverts de mousse. Lors de ces célébrations, de nombreuses activités sont proposées, comme du théâtre, des conférences et des concours.
  • Lunes de Aguas (Les lundis d’eau)

    « Lunes de Aguas » est une fête célébrée depuis le XVIème siècle, consistant à se réunir à la campagne avec des amis et/ou de la famille pour passer une journée en pleine nature, afin de se déconnecter de la routine. C’est une fête typique de Salamanque.
  • Jour de l’Amandier 

    Cette fête se célèbre au début du mois de mars dans le village de La Fregeneda et annonce le retour du printemps, lorsque fleurissent de manière radiante les amandiers de cette localité. Pendant cette célébration, de nombreux concours sont réalisés, littéraires et photographiques pour faire de ce jour très spécial, un jour de spectacle pour tous les publics.
  • Couvent de San Esteban 

    Construit d’abord comme église en 1256 avec pour objectif d’être un centre d’études théologiques, le couvent continue aujourd’hui d’être une école. Marcher dans son intérieur, vous prouvera une fois de plus l’importance de l’éducation à Salamanque. De plus, il est fort intéressant de voir la bibliothèque ou l’institut historico dominicain avec ses archives.
  • Palais d’Anaya

    Un clerc, Diego de Anaya y Maldonado, en recherche de nouveaux savoirs, construisit ce palais. L’édifice de style Néoclassique, se distingue par sa façade principale, où l’on peut clairement voir l’influence du style Grec. Le palais abrite actuellement la faculté de philosophie de l’Université de Salamanque. C’est le lieu idéal pour découvrir l’importance de Salamanque dans un cadre éducatif.
  • La Clerecía (le clergé)

    La Clerecía est une église qui se trouve à l’intérieur du Collège Real de la Compañía de Jesús ; elle réunit une école et une résidence. Après 150 ans de construction, la splendeur de la structure est inégalable. De plus, étant placé sur la partie la plus haute de Salamanque, les vues depuis les tours y sont magnifiques.
  • Casa de las Conchas 

    C’est un édifice très particulier de la ville. Bien qu’il appartient au style Gothique, comme la majorité des monuments de Salamanque, il possède aussi des éléments de la Renaissance espagnole et du Mudéjar. Le plus remarquable est sa façade composée de 300 coquillages de Saint-Jacques-de-Compostelle. D’après ce que dit la légende, une d’entre elles cacherait un trésor en or.
  • Le Pont Romain

    Ce pont romain appartenait à la Vía de la Plata (Route de l’argent) (route romaine qui reliait d’autres parties d’Espagne). Il mesure 176 mètres de large. C’est l’un des lieux les plus fréquentés par les habitants de la ville et les touristes pour courir, prendre des photos, contempler la nature et admirer la précieuse vue de Salamanque.
  • L’Université de Salamanque

    L’université de Salamanque est l’université la plus vieille d’Espagne. Dans ses salles passèrent d’illustres écrivains comme Fernando de Rojas, Luis de Góngora ou Calderón de la Barca. Dans son intérieur, se démarque la collection de 40000 livres écrits entre le XVI et le XVIIIème siècle, en toutes les langues et sur toutes les matières. Dans son extérieur, il est recommandé d’observer la façade du XVIème siècle, chef-d’œuvre du  style plateresque espagnol. On dit que pour réussir leurs études, les étudiants universitaires doivent réussir à trouver la grenouille cachée sur la façade de l’université.
  • Plaza Mayor

    Datée au XVIIIème siècle par Alberto Churriguera, elle se caractérise par son style Baroque, mais avec une ornementation abondante. À l’intérieur, on y trouve la Mairie de Salamanque, sur laquelle on peut trouver quatre sculptures allégoriques de l’Industrie, l’Agriculture, la Musique et la Poésie. Depuis quelques années, cette place à une certaine importance pour tous les étudiants universitaires européens et du reste du monde. En effet, une fois par ans ils s’y rassemblent tous afin de célébrer la Saint-Sylvestre Universitaire Internationale.
  • La Nouvelle Cathédrale

    Cette cathédrale s’est construite avec pour objectif de remplacer l’ancienne, mais le long processus de réalisation (250 ans) a fait que les deux cathédrales coexistent de nos jours. Cette œuvre architecturale de Gil de Ontañón, est une des dernières représentations du gothique espagnol. Le plus impressionnant à voir à l’intérieur : les orgues du XVI et XVIIème siècle et le Christ des Batailles, aussi appelé le Cid Campeador.
  • La Vieille Cathédrale

    Cette cathédrale (la première de Salamanque) construite entre le XIIème et le XIVème siècle, contient en son intérieur le retable des frères Delli, une des rares œuvres qui se conserve de ces auteurs dans le monde, montrant de nombreux épisodes de l’Histoire du Salut. De style Romano-gothique, elle fut déclarée Monument National en 1887.
  • Guadalajara

    Datant de l’époque celtibère, la ville de Guadalajara a joué un rôle important à l’époque du califat de Cordoba. Elle s’est consolidée de nombreuses fois depuis l’époque de sa création. Centro MundoLengua vous recommande d’aller visiter la mairie datant du début du XXème siècle, l’église et la crypte de San Francisco ou le palais de la comtesse de la Vega del Pozo. Vous pourrez également y goûter un produit typique de la région, les « bizcochos borrachos » (les biscuits ivres).
  • Madrid

    Madrid est la ville la plus peuplée d’Espagne est également la capitale de l’Espagne et de sa communauté autonome. Ville la plus cosmopolite, elle propose un nombre incalculable d’activités dans ces nombreux quartiers : des sites touristiques (visiter la «Puerta del Sol » et le Palais Royal) ou d’expériences culturelles (les plus grands théâtres, musées et autres spectacles situés aux quatre coins de la ville) etc. Madrid est une ville chargée d’histoire et de culture.

Salamanque est une ville connectée au reste de l’Espagne et de l’Europe, grâce à ses autoroutes, ses trains et elle compte même un petit aéroport. Si vous voulez voyager dans d’autres régions d’Europe et du reste du monde, l’aéroport international le plus proche est celui de Madrid-Barajas.

La station de bus de Salamanque possède de nombreuses connections, sur un plan national (Cadix, Corogne, Badajoz, Madrid, etc.), tout comme sur un plan international (Bordeaux, Hambourg, Hannover, Lisbon, Zurich, etc.). A l’intérieur de la station, vous trouverez entres autres, une boulangerie, un café et un magasin de souvenir.

La gare est située approximativement à 12 minutes de l’Université de Salamanque. Elle relie d’autres provinces de Castille-et-León, en plus de Madrid.

L’aéroport est situé à 15 km de la ville dans la base militaire de Matacán et propose des vols pour Palma de Majorque, Barcelone, Malaga, Minorque, Grande Canarie, Tenerife et Lanzarote.

TOP