Trabalenguas - Virelangue - Centro MundoLengua

10 “ Trabalenguas ” espagnols

0
De | Vendredi, 21 Avril 2017

Qui n’a jamais tenté de dire : « Les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches ? Archi-sèches ? » ou encore « un chasseur sachant chasser doit savoir chasser sans son chien» ? Ces jeux de mots, ou virelangues, appelés ” trabalenguas ” en espagnol, sont des locutions caractérisées par leur difficulté de prononciation.

Ils peuvent être un très bon exercice afin d’améliorer votre prononciation dans une langue étrangère. C’est pour cela que Centro MundoLengua vous a fait une petite sélection de « trabalenguas » espagnols.

 

1.       La sucesión sucesiva de sucesos  sucede sucesivamente con la sucesión del tiempo.

 (La succession successive d’évènements arrive successivement  avec le temps.)

 

2.       Compré pocas copas, pocas copas compré, como compré pocas copas, pocas copas pagaré.

(J’ai acheté peu de verres, peu de verres j’ai acheté, comme j’ai acheté peu de verres, je payerai peu de verres.)

 

3.       Cuenta cuantos cuentos cuentas, porque si no cuentas cuantos cuentos cuentas, nunca sabrás cuantos cuentos sabes contar.  

(Compte combien de contes tu racontes, parce que si tu ne comptes pas combien de contes tu racontes, tu ne sauras jamais combien de contes tu sais conter.)

 

4.       Nadie silba como Silvia silba, porque el que silba como Silvia silba, Silvia le enseñó a silbar.

(Personne ne siffle comme Silvia siffle, parce que celui qui siffle comme Silvia siffle, Silvia lui a appris à siffler.)

 

5.       Yo no compro coco porque como poco coco; como poco coco compro, poco coco como.

 (Je n’achète pas de noix-de-coco parce que je mange peu de noix-de-coco; comme j’achète peu de noix- de-coco je mange peu de noix-de-coco.)

 

6.       Pancha plancha con ocho planchas ¿Con cuántas planchas plancha Pancha?

 (Pancha repasse avec huit planches. Avec combien de planche Pancha repasse?)

 

7.       Hugo tuvo un tubo, pero el tubo que tuvo se le rompió. Para recuperar el tubo que tuvo, tuvo que comprar un tubo igual al tubo que tuvo.

(Hugo avait un tube, mais le tube qu’il avait s’est troué. Pour récupérer le tube qu’il avait, il a dû acheter un tube identique au tube qu’il avait.)

 

8.       El vino vino, pero el vino no vino vino. El vino vino vinagre.

(Le vin est arrivé, mais le vin n’est pas devenu du vin. Le vin est devenu du vinaigre.) 

 

9.       Una lagartija roja debajo de una hoja roja en un jardín de Guadalajara.

(Un lézard rouge sous une feuille rouge dans un jardin de Guadalajara.)

 

10.   Me han dicho un dicho que han dicho que he dicho yo. Ese dicho está mal dicho, pues si lo hubiera dicho yo, estaría mejor dicho que el dicho que han dicho que he dicho yo.

 (On m’a dit un dicton que j’aurais dis. Ce dicton est mal dis, si je l’avais dis moi-même, il serait mieux dit que le dicton qu’on a dit que j’avais dis.)

 

En bonus trois “trabalenguas” classiques de la langue espagnole :

 

1.       Tres tristes tigres comen trigo en un trigal

(Trois tigres tristes mangent dans un champ de blé.)

 

2.       El cielo está enladrillado, ¿quién lo desenladrillará? El desenladrillador que lo desenladrille, buen desenladrillador será.

(Le ciel est carrelé. Qui va le décarreler ? Le « décarreleur » qui le décarrelle, doit être un bon « décarreleur ».)

 

3.       El perro de San Roque no tiene rabo porque Ramón Ramírez se lo ha cortado.

(Le chien de San Roque n’a pas de queue car Ramón Ramírez lui a coupé.)

 

Maintenant, à vous de jouer et de travailler votre élocution! Et pourquoi ne pas venir utiliser vos nouvelles compétences lors d’un séjour linguistique avec Centro MundoLengua ? Venez découvrir la langue et la culture espagnole en totale immersion en Espagne.

Leave a Reply

TOP